top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJean Peup

TRIBULATIONS D’UN CONCIERGE

Samedi dernier en 8, il faisait environ 25 degrés, sans vent (et ca compte ici le vent n’est-ce pas…), la semaine avait été superbe.


Le dimanche la température chutait de 10 degrés et le mistral se levait.


Les locataires qui arrivaient ce fameux samedi allaient donc profiter de cette chaleur environ 1 jour, sur leur semaine de location.


Le monsieur me dit alors : c’est quand même dommage, on n’a pas de bol, et en plus au lieu de profiter de l’après-midi, on doit aller au supermarché faire les courses, d’ailleurs ou se trouve-t-il ?


Je lui indique où faire ses courses et lui dit :

Si vous m’aviez demandé de faire les courses pour vous, vous seriez arrivés et tout aurait été prêt.

Lui : a bon vous faites ça ?

Moi : bien sûr, vous m’auriez envoyé votre liste de courses dans la semaine avant votre arrivée et le tour était joué.

Lui : zut alors, on ne le savait pas…et là vous pourriez ?

Moi : je n’ai plus le temps, j’ai d’autres clients à gérer cet après-midi, je suis désolé.

Lui : c’est dommage, le propriétaire ne nous a rien dit.

 

Morale de cette petite histoire :

Chers clients, si vous souhaitez que votre concierge prépare votre séjour dans votre belle maison, n’hésitez pas, je suis la « aussi » pour ça.

Et surtout, celles et ceux qui louent leur maison, indiquez dans votre annonce que vous proposez des services de conciergerie, qui sait…, les locataires potentiels pourraient trouver l’idée séduisante et du coup louer votre maison plutôt qu’une autre… (vu le nombre de maisons à louer, il faut savoir se différencier)

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vous connaissez le "journaling"?

Bill Gates, un collègue chef d'entreprise... qui a un peu réussi dans l'informatique ces dernières années, a expliqué qu'elle était sa routine du matin. C'est bien sur assez Américain, mais on connait

Vous en pensez quoi?

Le mouvement « No Mow May », qui consiste à laisser sa tondeuse au garage pendant le mois de mai, prend de l’ampleur. Mais pourquoi une telle injonction ? L'essentiel Lancé par une association britann

VOICI (tout est vrai, ou presque)…

Il y a pas peu, un prospect m’appelle et me dit : Bonjour Monsieur, nous venons d’acheter une maison dans la région et aimerions la louer cet été. Moi : je suis navré, je suis complet, sauf si vous lo

Comments


bottom of page